menu
Panier
Retour

Combien de temps les champis restent-ils dans votre organisme ?

16 sep 2019
4 min
Hunter Burroughs
Hunter Burroughs

Si vous lisez cet article, c'est que vous êtes probablement déjà au courant des effets que procurent un trip sous champignon psilocybe, et que vous êtes familier, on l'espère, avec la base scientifique de leurs interactions avec le cerveau. Mais après en avoir pris, combien de temps restent-ils dans votre système ? Et bien, si vous vous demandez si vous seriez capable de passer un test de dépistage de drogue, la réponse courte est que tout champignon magique que vous avez consommé devrait être indétectable dans votre corps après environ 24 heures. Une poignée de facteurs externes peuvent cependant influer sur la durée de séjour des champis dans votre système. Je vais dans cet article vous donner une explication chronologique de la façon dont tout cela fonctionne, du moment où vous ingérez les champignons jusqu'à la fin de la période de temps maximale au cours de laquelle les champignons restent détectables par quelconque moyen. Si vous avez un article sur votre site qui explique cela, voici une bonne occasion d'y ajouter un lien interne.

L'ingestion et le trip

psylocibine dans votre système

En supposant que vous mangiez vos champignons l'estomac vide, vous devriez commencer à en ressentir les effets de 20 minutes à heure après avoir pris votre dose. Si vous avez mangé récemment, cela peut prendre jusqu'à deux heures. Votre trip devrait atteindre son apogée environ 2 heures après avoir ingéré le champignon. L'intensité de votre trip sera probablement stable pendant quelques heures ( entre 2 et 6 heures dans la plupart des cas ) puis vous commencerez ensuite la descente. Il se peut que vous des effets de faible intensité persistent pendant quelques heures avant de revenir à la normale.

Peut-on fumer des champis?
Related post
Peut-on fumer des champis?

Effets résiduels

Les effets principaux des champignons disparaîtront quelques heures après la fin de votre trip. Un changement très léger dans votre perception peut être ressenti jusqu’à 24 heures après le début du trip, mais cette petite altération disparaîtra à la fin. Donc, pour résumer, après 24 heures, il n'y a plus d'effet physique résiduel. Bien avant la fin de cette période de 24 heures, toute la psilocine ( le composé psychoactif créé par le corps quand il convertit la psylocybine ) aura été traitée et éliminée par vos reins, de sorte qu'il n'y ait aucun composé chimique persistant dans votre corps provoquant quelconque effet.

Les effets mentaux qui continuent peuvent cependant être plus compliqués à gérer. Si ils vous semblent effrayant, ne vous inquiétez pas. Je ne parle pas de « dommages cérébraux » ou de quelconque altération physique permanente. Un voyage psychédélique peut être une expérience intense, et l'occasion d'explorer votre propre esprit ainsi que l'univers, plus profondément que jamais. Les zones du cerveau qui ne se connectent pas habituellement entre elles peuvent communiquer grâce à l'effet de la psilocybine sur les récepteurs de sérotonine du cerveau, vous permettant d'arpenter les chemins de pensée trop étranges et abstraits à comprendre ou conceptualiser pour un esprit inaltéré.

Tout cela pour dire que certaines des pensées que vous générez pendant votre trip peuvent prendre un certain temps à digérer. Vous pouvez vous retrouver à être fasciné par certaines des pensées et des sensations dont vous avez fait l’expérience pendant votre trip, et vous pouvez vous retrouver à revisiter certaines des idées qui flottaient dans votre esprit sous psilocybine. Bien sûr, il se peut qu'elles aient moins de sens une fois sobre, donc ces idées et concepts deviendront sûrement rapidement flous pour vous, avant de se dissiper presque complètement.

Mis à part ça, certaines recherches suggèrent que vous pourriez être en mesure de conserver certains des effets positifs du trip. D'une certaine façon, la psilocybine peut réinitialiser votre cerveau, ce qui peut vous libérer de façons de penser répétitives et parfois inutiles. Cela peut élargir vos perspectives et vous permettre de voir les choses sous de nouveaux angles. De nombreux consommateurs de champignons psilocybes témoignent de l'expérience d'une connexion profonde entre eux-mêmes et le reste de l'univers, ainsi que d’une plus grande empathie. Dans une certaine mesure, ces sensations peuvent persister, ainsi que la possibilité d'augmenter de façon permanente votre capacité à vous ouvrir à de nouvelles idées. Dans ce contexte, l'idée que les psychédéliques puissent ouvrir votre esprit est scientifiquement admise.

Rétention chimique et méthodes de détection

quand de votre système?

Les tests d'urine standards proposent différentes méthodes, et ne testent pas toujours les mêmes choses. Toutefois, ils peuvent potentiellement dépister le cannabis, la cocaïne, la méthamphétamine, les opiacés, le PCP, les benzodiazépines, les barbituriques, la méthadone, le propoxyphène, les Quaaludes, les extasy ainsi qu'une variété de médicaments disponibles sous ordonnance qui peuvent se révéler dangereux dans certaines activités professionnelles. Ils ne font pas de test pour la psilocybine, et même s'ils le faisaient, votre corps aura traité et éliminé toute la psilocybine dans les 12 à 24 heures. En moyenne, elle devrait être indétectable dans les 15 heures suivant l'ingestion. De même, elle sera indétectable dans une analyse de sang après environ 13 heures.

La psilocybine est éliminée rapidement, mais certains tests d'urine peuvent détecter le métabolite psilocine créé par le corps quand il convertit la psylocybine, indiquant que vous avez récemment utilisé des champignons hallucinogènes. La recherche a pour l'instant été incapable de déterminer précisément combien de temps la psilocine peut être détectée dans l'urine après un trip, mais nous savons que les métabolites d'autres drogues ayant des taux de métabolisation similaires (comme la cocaïne et les amphétamines) peuvent être détectés dans l'urine jusqu'à trois jours après consommation. De ce fait, nous pouvons supposer qu'il y ait une chance que la psilocine soit encore détectable dans le corps pendant cette même période, bien qu'il soit très peu probable qu'elle reste dans votre système plus de 15 heures.

Enfin, je parlerai des dépistages capillaires. Ce type de test est moins fréquent mais plus efficace, car il peut détecter les traces d'une substance jusqu'à 90 jours après son ingestion. Peu importe la substance que vous preniez, qu'il s'agisse de champignons, de cocaïne ou de cannabis, tout est détectable dans un échantillon de cheveux si vous l'avez pris dans les 90 jours.