menu
Panier
Retour

Quelle Est la Différence Entre Le Cannabis Indica et le Cannabis Sativa?

12 sep 2019
10 min
George Mouratidis
George Mouratidis

Il peut être intimidant au départ de chercher quelle est la meilleure option pour vous au moment d'acheter votre cannabis. Les plantes de cannabis ont tellement de types et de combinaisons qu'il est presque impossible de choisir celles qui sont le mieux adaptées à vos besoins. Dans cet article, vous trouverez des informations utiles sur les principaux types de cannabis indica et sativa.

Continuez la lecture pour découvrir les principales caractéristiques des deux souches, ce qui les différencie et comment bien faire son choix.

L'histoire de chaque souche

Pour commencer, examinons l'étymologie de chaque souche. Selon le dictionnaire Larousse, le terme « cannabis » provient du mot latin « cannabis », qui signifie chanvre.

Scientifiquement, le terme botanique cannabis a été proposé au 18ème siècle et a été établi dans l'étude de Carl Linnaeus Species Plantarum en 1753, entièrement nommé cannabis sativa, et se référant initialement aux variétés industrielles, non psychoactives récoltées principalement pour leurs fibres, leurs graines et leur CBD.

Aujourd'hui, ces variétés sont communément appelées chanvre tandis que le terme « sativa » a pris une signification toute autre ( ce qui est en partie la cause des malentendus ) se référant à une souche plus spécifique de la plante de cannabis, basée sur les zones où elle fleurit, sur ses caractéristiques et sur ses effets.

L'histoire du cannabis sativa

« Sativa » est un terme botanique latin qui signifie « cultivé » . Il est maintenant utilisé pour décrire les plantes originaires de régions équatoriales comme la Thaïlande, le sud de l'Inde, la Jamaïque, le Mexique, les régions au climat tropical, mais aussi de la zone eurasienne, territoire où la plante a été cultivée à l'origine pour ses fibre, ses graines et son CBD, comme nous l'avons déjà évoqué.

L'histoire du cannabis indica

Indica signifie « d'Inde » en grec, indiquant ainsi l'origine géographique de la plante. Le terme a d'abord été introduit en 1785 par le naturaliste français Jean-Baptiste Lamarck pour désigner les variétés de chanvre psychoactives découvertes en Inde, qui ont été récoltées pour leurs graines, leurs fibres et leur production de haschisch, en contraste avec le « chanvre sativa », qui à l'époque n'était pas considéré comme une drogue psychoactive. Le cannabis indica est très répandu en Asie centrale et surtout dans les pays autour de l'Inde comme le Pakistan, le Tibet et le Népal. Si vous tombez sur une variété qui a le mot "kush" dans son nom, c'est que vous aurez très probablement une plante indica entre les mains.

Les variétés modernes ( hybrides )

différentes souches

Aujourd'hui, ces deux types de cannabis sont cultivés à but commercial dans le monde entier et sont largement consommés pour leurs propriétés psychoactives. C'est pourquoi presque toutes les graines que vous pouvez trouver aujourd'hui sur le marché sont des hybrides, chacune combinant des caractéristiques spécifiques indica et sativa. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, car le croisement a permis de créer des variétés mythiques, mais ça rend cependant la distinction entre sativa et indica un peu datée. Selon leur patrimoine génétique, les plantes peuvent être classées comme étant à dominante indica ou sativa. Ce profil est indiqué par un pourcentage que vous verrez souvent dans les descriptions des variétés de graines.

Les possibilités de croisements sont infinies, offrant de nombreuses opportunités de créer des variétés extraordinaires qui combinent les effets des deux types et ont des applications médicales encore plus puissantes que les variétés classiques. En fait, les variétés landrace 100% sativa ou indica ( plantes cultivées naturellement dans leur milieu naturel ) et heirloom ( plantes cultivées naturellement en dehors de leur milieu naturel ) sont très, très rares.

Caractéristiques visuelles

Un coup d'œil suffit à faire la différence entre les deux types, grâce à la forme des plantes et des feuilles. Les plantes sativa sont renommées pour leur grande stature. Elles peuvent atteindre jusqu'à 3 mètres de haut et elles présentent de longues feuilles fines dans une teinte vert clair. Les bourgeons sativa sont velus et grands. En raison de leur apparence, les sativas sont également appelées NLD ( narrow-leaf drug, ou drogue à feuilles étroites ), une caractéristique morphologique qui aide beaucoup dans le processus de récolte. La plante indica, elle, est courte en taille et touffue, et ses feuilles larges et serrées sont d'une teinte vert foncé. En raison de la forme des feuilles indica, on parle de variété BLD ( broad-leaf drug, ou drogue à feuilles larges ). Sa feuille compacte forme des bourgeons denses ressemblant à des bulbes et, après avoir atteint une taille maximum de 2 mètres, la plante gagne en volume et devient une sorte d'arbuste, une caractéristique qui fait de la récolte d'une indica une procédure plus longue et plus exigeante que la récolte de cannabis sativa.

Effets

La distinction entre les souches sativa et indica en fonction de leur impact sur le cerveau et le corps humain est basée sur la quantité de THC et de CBD qu'elles contiennent. Le CBD, présent en plus grande quantité dans le cannabis indica, est connu pour avoir des effets relaxants, tandis que le THC, plus élevé dans les variétés sativa, a des effets stimulants. Bien que cette distinction ne s'applique aujourd'hui qu'à des variétés très spécifiques, elle n'en garde pas moins une certaine valeur lorsqu'il s'agit de décider quelle variété cultiver.

Sativa : l'activateur

Le souches de cerveau

Les variétés sativa et à dominante sativa affectent principalement le cerveau, en provoquant une sensation d'euphorie et une plus grande sociabilité. C'est pourquoi il est souvent suggéré de consommer du cannabis sativa de jour. Il stimule l'esprit et encourage ainsi l'élévation, la sociabilité et la créativité. Selon leur concentration en THC, les variétés sativa peuvent même parfois provoquer des effets psychédéliques et hallucinogènes. Dans certains cas, le sativa, lorsqu'il est consommé à forte dose ou combiné à de l'alcool, peut causer des effets secondaires indésirables tels que des étourdissements ou une vision floue.

Meilleures de Sativa
Related post
Meilleures de Sativa

Les applications médicales du cannabis sativa

Bien que les applications médicinales du cannabis soient souvent associées à des variétés riches en CBD, il existe également des recherches préliminaires sur les applications potentielles du THC. Les variétés à dominante sativa ont plutôt tendance à avoir des effets cérébraux et sont donc plus efficaces dans le traitement de problèmes tels que la perte d'appétit, les migraines ou les douleurs chroniques.

L'effet psychoactif de la plupart des variétés sativa peut produire une expérience stimulante et enrichissante. Cependant, comme avec toutes les substances psychoactives, la prudence est recommandée si vous souffrez de troubles mentaux. À de fortes doses, le THC peut provoquer des réactions négatives dans le cerveau et aggraver vos symptômes.

Indica : parfait pour se détendre

médicalement applicable

La weed indica contient quant à elle un niveau élevé de CBD, ce qui la rend acceptable pour une utilisation à des fins médicales, par exemple dans le traitement de l'anxiété ou de maladies chroniques. Elle affecte le corps physiquement en provoquant un effet sédatif, réduisant au passage le stress et déclenchant ainsi un processus de relaxation mentale. La consommation de cannabis indica est plutôt suggérée pour les activités nocturnes car il est plus susceptible d'induire la somnolence. Notez que de fortes doses de cannabis indica peuvent rendre léthargique et « complètement stone ».

Meilleures de Indica
Related post
Meilleures de Indica

Les applications médicales du cannabis indica

Les variétés indica ont naturellement tendance à produire un effet plutôt relaxant. Ces variétés ont longtemps été associées à des niveaux élevés de CBD, mais ce n'est plus nécessairement le cas aujourd'hui. Il existe de nombreux hybrides à dominante indica ayant d'énormes concentrations de THC. Donc si vous êtes à la recherche d'un sédatif naturel, regardez plutôt du côté des concentrations de CBD. Ce cannabinoïde a vu sa célébrité exploser, principalement grâce à la légalisation du chanvre et aux recherches récentes qui prouvent qu'il est efficace dans le traitement de conditions médicales spécifiques comme l'insomnie, l'inflammation, les convulsions ou les spasmes.

La séparation entre sativa et indica a-t-elle lieu d'être ?

Bien que nous l'ayons mentionné à plusieurs reprises dans cet article, il est important d'analyser pourquoi l'utilisation de termes comme « sativa » et « indica » n'a plus vraiment lieu d'être de nos jours. Les recherches sur le cannabis ont en effet conclu qu'il n'existait pas suffisamment de preuves permettant de suggérer qu'il existait un profil chimique vérifiable indiquant que les variétés indica étaient purement sédatives et que les variétés sativa étaient purement cérébrales. Ces deux plantes présentent toutefois des modèles de croissance différents, la discussion est donc plus pertinente à avoir pour les producteurs que pour les consommateurs.

Kymron DeCesare, directeur de la recherche à Steep Hill Labs, explique que des termes comme sativa et indica ne sont plus des indicateurs fiables du contenu des produits. Les tests en laboratoire visant à déterminer quelles substances sont présentes, leurs rapports entre-elles et leurs concentrations, sont le seul moyen valable de déterminer leur « efficacité médicale ».
DeCesare a en outre souligné que la distinction entre sativa et indica était surtout utile pour décrire les plantes dans leur état naturel. À l'époque, il n'y avait pas plus de 60 variétés naturelles dans le monde. Après des années de croisements et d'ingénierie, le nombre a plus que décuplé, rendant impossible la prédiction des effets d'une variété simplement en regardant son type.

Des méthodes plus fiables pour mesurer les effets du cannabis

La classification entre indica et sativa est sans aucun doute un manière simple pour les débutants de comprendre le monde compliqué de la génétique du cannabis. Malheureusement, la réalité est que sans tests en laboratoire, il n'y a aucun moyen de savoir quels seront les effets d'une variété. Ci-dessous, nous analysons les trois facteurs les plus importants à garder à l'esprit lors du choix d'une variété dans le but de la cultiver ou de la consommer.

Teneur en cannabinoïdes

Le cannabis comprend plus d'une centaine de composés chimiques, principalement des terpènes et des cannabinoïdes, qui forment ensemble une « potion » unique d'effets. Leurs propriétés récréatives et thérapeutiques bien-aimées proviennent des deux cannabinoïdes les plus connus, le THC et le CBD.

  • Le THC ( Δ9-tétrahydrocannabinol ) est connu pour soulager la douleur et les nausées, et il est aussi responsable de la défonce et de la sensation de faim.
  • Le CBD ( cannabidiol ) soulage la douleur, l'anxiété et l'inflammation, entre autres conditions médicales, et est, contrairement au THC, un composé non-psychoactif.

Bien que la teneur en cannabinoïdes soit une information indispensable dans le choix d'une variété, la liste des composés est interminable et le processus peut s'avérer assez compliqué, surtout si vous êtes un débutant. À la place, voici trois conseils que vous pouvez suivre :

  • Les variétés à dominante THC sont célèbres pour leurs effets euphoriques et puissants et sont également utilisées dans le traitement de conditions médicales telles que l'anxiété, l'insomnie et la dépression.
  • Les variétés à dominante CBD sont pauvres en THC et sont donc plus populaires chez les patients à la recherche d'un traitement qui n'altère pas leur esprit.
  • Les variétés hybrides en THC et CBD comprennent, comme leur nom l'indique, des niveaux équilibrés de THC et de CBD, offrant à leur consommateur une légère euphorie et un soulagement de leurs symptômes. Ces variétés sont généralement le premier choix des débutants.

Enfin, gardez à l'esprit que chacune des variétés sativa ou indica peut présenter un des profils de cannabinoïdes mentionnés ci-dessus. Il n'y a donc pas de séparation claire entre les deux.

Contenu en terpènes

Les terpènes sont responsables de l'odeur du cannabis, et donnent aussi leurs odeurs aux agrumes, aux baies, au carburant, au pin, etc. Ces composés aromatiques, produits également par les fleurs de lavande, le houblon et un certain nombre de fruits, sont sécrétés par les mêmes glandes qui suintent du CBD et du THC.

Il existe de plus différents types de terpènes de cannabis qui provoquent des effets soit relaxants, soit stimulants. Le linalool, par exemple, est utilisé pour la relaxation, alors que le pinène a des effets plus stimulants. C'est le rapport relatif entre les divers types de terpènes en combinaison avec celui des cannabinoïdes qui définira les effets globaux de la plante. Enfin, bien que la morphologie sativa/indica ne puisse pas être utilisée comme indicateur des effets terpéniques, certaines variétés présentent une sorte de cohérence relative à cet aspect des plantes.

Expérience et mode d'action

Quand c'est le moment de choisir une variété, il ne s'agit pas seulement de regarder les propriétés de la plante. Il y a d'autres facteurs à prendre en compte, que voici:

  • La tolérance: important lors du choix d'une variété. Si la vôtre est faible, le mieux est de vous tourner vers une variété à faible teneur en THC et d'en consommer des doses assez faibles.
  • L'anxiété et autres effets secondaires du THC: si vous êtes susceptible à de tels effets, envisagez une variété à forte teneur en CBD.
  • Durée de l'effet: Si vous voulez des effets qui durent longtemps, essayez les comestibles, mais commencez avec de faibles doses. Pour des effets rapides, choisissez les produits par inhalation ou même des liqueurs.

Quelle variété est faite pour vous ?

quel genre choisissez-vous?

Avant de choisir une certaine variété, renseignez-vous sur les divers effets et bienfaits des terpènes et des cannabinoïdes. Selon vos attentes, et avec quelques recherches approfondies ( pas la distinction habituelle trop simpliste entre indica et sativa ) vous serez en mesure de trouver la variété qui est faite pour vous.

Conclusion

Bien qu'il soit largement admis que les sativas et les indicas produisent des effets différents, vous n'allez pas forcément vous retrouver dans deux états radicalement différents en consommant l'une ou l'autre des variétés. Il y a pléthore de graines sur le marché avec des teneurs en THC et CBD variées, vous permettant de trouver des variétés plutôt équilibrées ou dominantes.

Choisir ses graines de cannabis ou son herbe par nom de variété reste la façon la plus fiable de gagner en expérience. Expérimentez avec de nombreuses variétés à dominante sativa ou indica, afin d'explorer vos réactions aux effets du THC et du CBD et de pouvoir profiter pleinement des divers effets du cannabis en fonction de ce que vous désirez et de votre humeur.