menu
Panier
Retour

Stone ou high : c’est quoi la différence

28 feb 2020
6 min
George Mouratidis
George Mouratidis

Le cannabis fait l'objet de toute une culture et d’un mouvement qui soutiennent son utilisation et font la promotion de ses effets pour les humains. Bien qu'il soit maintenant accepté et complètement légal dans de nombreuses parties du monde, le cannabis est resté longtemps dans l'ombre de l'illégalité. Il n'est donc pas étonnant que les consommateurs de cannabis aient développé un jargon complet de termes visant à décrire le large spectre de l'expérience du cannabis.

Des termes d'argot souvent confus comme « planer », « high » ou « stone » sont utilisés pour décrire deux effets psychoactifs très distincts (mais tout aussi importants) du cannabis. Bien que les gens les utilisent souvent de façon interchangeable, ces mots ont des significations très différentes. Examinons tout ce qu'impliquent le fait de planer (être « high ») ou « d'être stone », et comment il est possible de choisir entre ces deux effets selon les types de variétés vers lesquels vous vous tournez.

Indica ou sativa : leur rôle dans le débat « high vs. stone »

ce que vous devez savoir

En tant que consommateur de cannabis débutant, il est essentiel de pouvoir comprendre ce que vous ressentez en tout temps. Garder le contrôle de votre esprit est extrêmement important quand il s'agit de consommation de cannabis, et la connaissance est la clé d'une meilleure expérience. Pour bien comprendre la différence entre le fait de planer et d'être stone, vous devez d'abord vous familiariser avec les deux biotypes de cannabis de base et leurs effets : indica et sativa.

Même si cette dichotomie n’est pas toujours pertinente en raison de la quantité et de la popularité des variétés hybrides, il est généralement accepté que les sativas ont tendance à vous mettre plutôt en mode actif, alors que les indicas sont plutôt recommandées pour se détendre. Les variétés à dominante sativa vous rendent extrêmement énergique, à la fois physiquement et mentalement. Elle vous rendent euphorique, optimiste et confiant.

L'origine du terme “420”
Related post
L'origine du terme “420”

Le buzz initial

le commencement

Après avoir consommé n'importe quel type de cannabis, le premier effet que vous obtenez est le soi-disant « buzz ». Il arrive quelques minutes après la consommation, et dure en général quelques minutes (bien que sa durée dépende de la variété consommée). Cette sensation est comme une « intro » à la prochaine vague d'effets physiques et/ou psychologiques. Le buzz déclenche une sensation soudaine d'excitation ou d'euphorie, mais l'expérience est plutôt douce comparée aux effets amplifiés qui apparaissent avec la vague suivante.

Ça fait quoi d'être « high » ?

à quoi pouvez-vous vous attendre

Quand ils sont high, la plupart des gens éprouvent un sentiment soudain d'excitation et une grande stimulation. Il est facile de savoir quand on est high. On devient plus sociable et bavard, quelque chose de pratiquement impossible quand on est stone. Le high provoque aussi un pic d'énergie physique et vous donnera un peu plus envie de vous amuser. Si vous êtes un artiste, vous aimerez être high car ses effets sont souvent accompagnés d'un élan intense de créativité et d'inspiration. Scientifiquement, tout ces effets évoqués sont en partie dû à la sécrétion d'adrénaline, qui est activée pendant le high et vous fait vous sentir dynamique.

Si vous consommez des doses très fortes de THC, le high peut même avoir des effets hallucinogènes, donc faites attention si vous débutez. Les personnes ayant une faible tolérance au THC ou des problèmes de santé mentale peuvent mal réagir à une stimulation excessive. Assurez-vous d'être toujours en sécurité et avec des personnes en qui vous avez confiance avant d'expérimenter !

Les variétés qui vous rendent high

les plus élevés

Voici quelques variétés de cannabis qui vont certainement vous faire planer !

La Blue Diesel (NYC Diesel x Blueberry)

Pour avoir un super high, nous vous suggérons d'essayer la Blue Diesel, une variété sativa, afin de profiter à la fois d'effets physiques et mentaux. Quelques minutes après avoir consommé la Blue Diesel, vous vous sentirez prêt à attaquer toute activité artistique ou sportive. Vous serez plein d'énergie et de super bonne humeur. Originaire de Californie (comme toute la famille Diesel), la Blue Diesel offre une forte teneur en THC de 23% et des niveaux de CBD infimes, produisant un high pur et offrant des effets antidépresseurs.

Jack Herer

Une autre expérience de high que je peux vous garantir est celle offerte par la Jack Herer, une variété primée à dominante sativa. Nommée d'après l'auteur et activiste légendaire, cette variété est connue et appréciée pour ses effets psychédéliques et ses highs durables et puissants, ce qui la rend parfaite pour des projets créatifs ou des activités en plein air comme des festivals de musique. Mélange entre la NL#5, la Shiva Skunk et des gènes de Haze, la Jack Herer va vous impressionner avec sa haute teneur en THC et laissera vos muscles intacts !

Ça fait quoi d'être « stone » ?

tout détendu

Contrairement au sentiment d'euphorie du high, être stone se caractérise par une relaxation musculaire intense et de longue durée et par une apathie mentale. Après avoir consommé de fortes doses de certaines variétés puissantes, vous vous sentirez aspiré dans votre canapé et un peu engourdi. Ne vous attendez pas à être bavard en étant stone, car votre esprit entrera dans un état transcendantal et vous oublierez plein de choses sans arrêt.

En général, les indicas sont plus susceptibles de rendre stone que les sativas, car elles provoquent naturellement une relaxation physique et soulagent le stress, vous prédisposant progressivement à un sommeil profond. Ce n'est cependant pas toujours le cas, puisque la plupart des variétés sur le marché sont des hybrides. Quoi qu’il en soit, si vous ne savez pas si vous êtes stone ou high, essayez d'entretenir une conversation. Si vous êtes stone, vous ne pourrez pas vous concentrer sur autre chose que des dessins animés et des vidéos Youtube débiles.

Être stone peut d’ailleurs aller jusqu'à la léthargie, alors assurez-vous de ne pas avoir à conduire ou à travailler si vous prévoyez de vous mettre « stone ».

Les variétés qui rendent « stone »

les stoner

Voici quelques variétés de cannabis qui vous scotcheront à votre canapé. Assurez-vous d'avoir une pizza à portée de main !

OG Kush

C'est l'une des variétés indica les plus connues et les plus appréciées au monde, et une des meilleures pour se mettre stone et soulager ses petits maux. Avec un taux de THC de 19%, la OG Kush a un effet apaisant sur le corps et l'esprit car elle soulage les tension et vous met dans un état relaxant et subtil, loin du stress et des douleurs. Cette variété est considérée comme ayant des effets thérapeutiques (mais non prouvés scientifiquement) car elle est souvent utilisée pour lutter contre la dépression et l'insomnie.

White Rhino

Cette variété à dominante indica est un choix idéal si vous voulez profiter d'une détente durable. Fidèle à son nom, la White Rhino vous mettra un sacré coup de poing avec sa concentration de THC de 22% et parfois plus, provoquant un puissant soulagement des douleurs et du stress et vous mettant dans un état d'esprit béat et heureux. Parfait pour les jours de pluie et les nuits cosy à la maison !

High vs. stone : les deux faces d'une même pièce

choisissez votre planer

Pour conclure, la différence fondamentale entre le fait d'être « high » et le fait d'être « stone » est que ces expressions décrivent différents niveaux de réaction physique et émotionnelle à la consommation de cannabis. Dans la plupart des cas, elles arrivent même l'une après l'autre. Gardez cependant à l'esprit, comme indiqué ci-dessus, que vous pouvez choisir (dans une certaine mesure) les effets dont vous voulez faire l'expérience en sélectionnant les variétés de cannabis appropriées.