menu
Panier
Retour

Trichomes de cannabis : c’est quoi, et quelle est leur fonction

25 feb 2020
6 min
Hunter Burroughs
Hunter Burroughs

Plus la recherche sur le cannabis avance, plus nous réalisons à quel point cette plante est complexe. Elle ne contient pas seulement du THC et du CBD qui travaillent de paire pour donner ses célèbres effets, mais plutôt un mélange de centaines de cannabinoïdes différents. Ce ne sont d'ailleurs pas seulement des cannabinoïdes, mais des centaines de terpènes qui modifient et améliorent les effets d'autres composés. Le cannabis est un sujet complexe et fascinant. Mais fort heureusement, les trichomes sont, eux, assez faciles à comprendre.

Qu'est ce qu'un trichome ?

une partie de la plante

Les trichomes sont des structures physiques sur la plante de cannabis, et non des composés chimiques. Que vous les ayez remarqués ou non, si vous avez déjà eu une tête de cannabis dans la main, vous avez vu des trichomes. De loin, vus à l'œil nu, ils ont l’air d’une couche blanchâtre et glaciale de minuscules cristaux sur un bourgeon vert. Le mot "trichome" est dérivé de "trichōma", un mot grec signifiant "croissance des cheveux". Si vous regardez le bourgeon au microscope, c'est exactement ce que vous verrez : des milliers de minuscules poils blanchâtres. Zoomez encore plus près, et vous verrez que chaque trichome individuel est coiffé d'une tête bulbeuse en forme de champignon.

Les trichomes ne sont pas uniques au cannabis. Beaucoup de plantes les arborent. Les trichomes sont définis comme des "excroissances fines ou des appendices sur les plantes, les algues, les lichens et certains protistes". Ils peuvent produire des terpènes qui aident les plantes à se défendre contre les champignons, les insectes et les animaux plus gros, et qui peuvent être utilisés par les plantes carnivores pour attirer leurs proies. Pour le cannabis, les trichomes contiennent également la majeure partie des cannabinoïdes, des terpènes et des flavonoïdes de la plante – toutes les "bonnes parties" du cannabis.

Prenez note, cependant, que le fait qu'un bourgeon ait une grande densité de trichomes ne signifie pas nécessairement que l’herbe sera puissante. Votre tête pourrait par exemple produire plus de CBD non psychoactif que de THC. Il est difficile de le savoir, car ils sont tous deux produits dans la tête des trichomes.

Pourquoi le cannabis arbore-t-il des trichomes ?

la défense de la plante

Les trichomes du cannabis sont produits principalement dans un but défensif. Lorsque les plantes de cannabis femelles fleurissent, elles sont vulnérables à des dangers tels que les insectes, les animaux et les rayons UV. Les trichomes produisent des parfums et des goûts forts qui dissuadent de nombreux animaux, et le revêtement collant des trichomes eux-mêmes éloigne certains insectes. Leur couche externe résineuse constitue également une certaine défense face à des conditions météorologiques défavorables telles que le vent fort ou une forte lumière solaire.

Les différents types de trichomes de cannabis

la différence

Il existe de nombreuses variétés, formes, tailles et fonctions des trichomes sur diverses plantes. Trois d'entre elles apparaissent sur les plantes de cannabis :

Les trichomes bulbeux

les minuscules

Sont les plus petits des trois. Ce type de trichome couvre la surface de la plante entière de cannabis, et peut ne pas dépasser dix à quinze micromètres, si petit qu'un trichome bulbeux unique peut être composé de seulement une poignée de cellules.

Les trichomes capités-sessiles

les bulbes

Sont plus gros que les trichomes bulbeux et ont une tête bulbeuse à l'extrémité d'une tige étroite. Ce sont les trichomes "moyens" dans tous les sens du terme pour le cannabis : ils sont plus gros et plus abondants que les trichomes bulbeux, mais plus petits et moins nombreux que le troisième type.

Les trichomes à tige capitée

les plus grands

Peuvent varier d'environ 50 à 100 micromètres de large. Ce sont les seuls qui sont assez grands pour être vus à l'œil nu. Ce sont eux qui donnent cette impression de revêtement de cristaux blancs mentionné précédemment. Ces trichomes ont une tige (comparativement) épaisse, avec une couche de cellules hypodermiques sous ses cellules épidermiques. Celles-ci s'accumulent dans une cellule basale, qui forme la base de la tête de la glande. La tête de la glande est renforcée par une couche de cuticules cireuses et fonctionne comme une usine de production de cannabinoïdes et des terpènes.

Quand récolter le cannabis ?

c'est l'heure?

À un certain moment du cycle de vie de la plante de cannabis, les trichomes poussent. Ils ont ensuite leur propre cycle de vie. En termes de maturité et de puissance, le trichome suit le chemin d'une parabole, s'élevant jusqu'à un certain pic et commençant ensuite à se dégrader. Visuellement, ce changement est représenté par un changement de couleur des trichomes de clair et blanc à marron ou orange.

La plupart des producteurs de cannabis visent à récolter leur cannabis au moment où les trichomes ont atteint leur maturité maximale, afin qu'ils soient aussi puissants que possible. Ils recherchent pour ce faire un indice visuel : ils font généralement la récolte quand la plupart des trichomes sont d'un blanc laiteux, mais ont commencé à changer de couleur vers une teinte plus ambrée. Cela indique que les trichomes ont atteint leur maturité, mais ne se sont pas encore trop dégradés. La plupart des producteurs de cannabis récoltent à ce moment-là, mais pas tous. Selon les effets désirés, les cultivateurs peuvent faire leur récolte quand les trichomes sont tous d'un blanc trouble pour un effet plus énergique (high), ou attendre jusqu'à ce qu'ils deviennent plus ambrés pour avoir un effet corporel plus intense (stone).

Si les cultivateurs attendent trop longtemps, la tête de la glande finira cependant par tomber. Celle-ci contient le CBD et le THC de la plante, donc s'ils sont déjà tombés, c'est trop tard, et le cultivateur devra commencer une nouvelle culture.

Comment sécher et affiner votre cannabis ?
Related post
Comment sécher et affiner votre cannabis ?

Manipulation des trichomes

manipuler avec soin

Les trichomes sont fragiles, et ils peuvent être perturbés ou endommagés par une grande variété de stimuli. Sans une exposition à un spectre optimal de lumière, ils peuvent finir par manquer de saveur et de puissance. Pour cette raison, un éclairage LED conçu spécialement pour émettre ce spectre est souvent préconisé plutôt que des lampes HID. Les trichomes sont également vulnérables à certaines choses comme le contact physique (il ne faut pas les bousculer), la chaleur, la lumière, l'oxygène et le temps qui passe. Cependant, en s'occupant d'eux correctement, ils peuvent être bien conservés et pendant plus longtemps.

Récolter la résine

comment séparer

La récolte de la résine (ou resin farming) est le processus de séparation des trichomes résineux du reste de la plante de cannabis et de distillation de celle-ci en concentrés. L'huile, le shatter (éclats) et le wax (cire) sont tous des concentrés produits via la même méthode : la séparation de la résine des trichomes du reste de la plante en utilisant de l'huile de butane sous pression. Cette méthode est controversée, car l'essayer à domicile peut s'avérer très risqué.

Cependant, l'huile de hash de butane produite par des professionnels, ou BHO, est le concentré de cannabis que vous pourrez trouver le plus sur les marchés légaux. Il est simple à faire, et ne demande pas beaucoup de travail, mais son processus est dangereux. Il y a, tout d’abord, de fortes chances que le butane brûle et, dans son état pressurisé, qu'il explose. Une seule petite étincelle peut suffire à enflammer le gaz. En plus de cela, des molécules toxiques de butane peuvent rester dans la solution résultante, puis pénétrer dans vos poumons avec le reste du BHO. Cette méthode ne semble donc pas être la meilleure.

Il est également possible d'utiliser de l'alcool fort comme solvant pour séparer à moindre coût et en toute sécurité la résine des trichomes du cannabis à la maison. Tremper la tête de cannabis dans quelque chose comme de l'alcool à 90 peut être un moyen simple et efficace de faire de la teinture de THC ou de CBD maison. La méthode la plus simple d'accomplir cela prend, en tout et pour tout, 30 à 60 jours, mais peut être accélérée en ajoutant de la chaleur ou du froid à la solution d'alcool – bien que, l'alcool étant inflammable, cela puisse être dangereux.

Le kief (ou pollen)

le produit final

Vous connaissez peut-être le terme "kief" : il se réfère aux glandes de résine du cannabis séparées, à savoir les trichomes, une fois qu'ils ont été raclés de la tête de cannabis. Une façon populaire et courante de collecter du kief est d'utiliser un grinder à trois niveaux, dans lequel la chambre supérieure broie la tête, la chambre du milieu recueille l'herbe moulue, et la troisième chambre, sous un tamis fin, collecte le kief.

Cette substance finement broyée est extrêmement puissante, pour la simple et bonne raison qu'elle est presque entièrement composée de trichomes contenant du THC.